« Merci Thaïs » – Témoignage d’Anne-Dauphine Julliand et de son mari Loïc

« Merci Thaïs » – Témoignage d’Anne-Dauphine Julliand et de son mari Loïc

95 k vues • 24/02/2017 • 32:00

« Thaïs, plus elle perd ses capacités,
plus son âme d’enfant se développe et plus on a envie de l’aimer. »
Anne-Dauphine

« C’est vrai qu’à la fin de sa vie, on avait le sentiment
qu’elle n’était plus qu’un diffuseur de Dieu. »
Loïc

Ce film est le témoignage magnifique et grave en même temps, d’un couple français, Anne-Dauphine Julliand et son mari Loïc. Ils racontent la vie de leur petite fille Thaïs, et montrent par leur récit, combien ils ont reçu d’elle, en se mettant à l’écoute de son cœur et de son âme.

A Paris, en 2005, Anne-Dauphine et Loïc sont comblés d’un bonheur presque idyllique. Après leur fils Gaspard, quatre ans, et leur fille Thaïs deux ans, ils attendent un troisième enfant pour la mi-juillet. Leurs vies professionnelles les épanouissent et ils s’aiment profondément. Bref, la vie leur sourit… sauf que depuis cet été sur la plage, un petit grain de sable vient entraver cette quête du bonheur parfait. En regardant les traces des petits pieds de leur fille Thaïs sur le sable mouillé, ils ont constaté qu’elle marche d’une manière spéciale : son pouce s’évertue à tourner vers l’extérieur.
Après une série d'examens, les médecins découvrent que leur petite fille est atteinte d'une maladie génétique orpheline dégénérative, la leucodystrophie métachromatique. Aucun espoir de guérison pour Thaïs : il ne lui reste que quelques années, voir quelques mois à vivre ! C'est le jour de ses deux ans.
Le bonheur tant désiré vole en éclat, difficile de garder de beaux projets pour l’avenir. Surtout que le futur bébé a un risque sur quatre d’être atteint lui aussi ! Comment être heureux dans ces conditions ?

C’est alors que dans ce quotidien effréné avec la maladie de Thaïs, une lueur apparaît dans l’obscurité de cette épreuve : Thaïs, tout au long de son déclin, devient mystérieusement celle qui transforme les cœurs, notamment celui de ses parents. Elle devient « un maître de la Vie ». Alors qu’elle perd au fil des jours toutes ses facultés - la parole, la vue, l’ouïe, la motricité - elle rayonne mystérieusement d’une paix qui transforme ceux et celles qui s’en approchent. La maladie ravage son corps mais sans dominer son cœur : Thaïs, en consentant à sa vie comme elle est, nous apprend la voie du cœur, la voie de l'Amour avec un grand A. 

Ce film est réalisé par la Communauté du Chemin Neuf via le réseau de international prière « Net for God ».

Pour nous contacter : netforgod@chemin-neuf.org
Pour acheter le DVD en 16 langues : http://www.laboutique-chemin-neuf.com/fr/net-for-god/1227-merci-thais--3700226530400.html
moins

Langues :
Français
Chaîne: Net For God